.

Les coureurs avaient de ces bouilles !

9,00

Éric DEJAEGER

Irréflexions entrecoupées de quelques
ÉTUDES LINGUISTIQUES
suivies de À LA MORϮ-MOI-L’NOEUD

 

P’tit cactus #43

82 pages

ISBN 978-2-930659-76-3

Catégories : ,

Description

Si l’on devait faire l’exercice d’imaginer l’existence d’Éric Dejaeger à la lecture de ses irréflexions, on pourrait croire qu’il passe sa vie entre langueurs paresseuses (Je puise mon énergie dans le temps que je passe à ne rien faire), l’heure de l’apéro (Peux pas m’en empêcher : j’ai encore débauché une bouteille de vin…) et la gaudriole (J’aime quand elle a un haut et des bas). Et le temps qui reste, qu’il le consacre à se moquer de ses semblables (Lui, poète ? Je ne voudrais pas de ses vers pour aller à la pêche !) et à s’interroger sur des questions fondamentales (Et si Marcel Proust avait trempé son spéculoos au lieu de sa madeleine ?).
En effet, on pourrait l’imaginer ainsi.
Et l’on n’aurait pas tort.

(JpéQ)

Informations complémentaires

Poids 90 g

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Les coureurs avaient de ces bouilles !”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous aimerez peut-être aussi…